Avec un coût d’exécution estimé en 2007, à 2,1 milliards FCFA, la réalisation du Centre de formation professionnelle industrielle de Bobo-Dioulasso (CFPI-B) se chiffre à 3,9 milliards FCFA, soit un dépassement budgétaire de 1,86 milliard FCFA. Le CFPI- B a été principalement financé sur la subvention taïwanaise.

Le financement de la subvention taïwanaise

La subvention taïwanaise a permis, sur une superficie de 10 ha et pour un montant de 2,3 millions FCFA, la construction des éléments constitutifs du centre notamment :

  • une zone administrative d’une surface de 740 m2 prenant en compte le local gardien,
  • une zone pédagogique de 2091 m2 comprenant des salles de cours et une bibliothèque,
  • une zone des ateliers de 4161 m2 abritant deux filières industrielles et des locaux techniques,
  • une zone commune de 404,7 m2 qui comprend les dortoirs et l’infirmerie.

Les deux grandes filières (génie mécanique et génie électrique) permettront au CFPI-B de contribuer à la maintenance des industries de Bobo-Dioulasso. Elles serviront aussi de plateforme technique pour la formation LMD de l’Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso, dans le cadre de l’application du principe de mutualisation préconisé par la PN-EFTP.
La subvention a servi aussi à l’acquisition des équipements, à leur transport et à leur installation dans les ateliers pour un montant d’environ 1,7 milliard FCFA. Le coût des équipements est détaillé comme suit :
Tableau 8 : Coût des équipements du CFPI-B

Rubriques

Fournisseurs

Coût en $NT

Coût en FCFA

1

Génie mécanique

Lian YANG

35 750 000

679 723 558

2

Génie électrique

K & H MFG. Co., Ltd

44 996 000

855 520 034

3

Frais de transport et de transit

Green Master international

8 300 000

157 809 945

 

Total

89 046 000

1 693 053 537

Le financement de la contrepartie nationale

La contrepartie nationale a servi à l’amenée d’eau et d’électricité sur le chantier, au tracé et à la réfection de la piste puis à la construction d’une partie essentielle de la clôture du centre.
Le désenclavement du CFPI-B et une partie de la zone nouvellement lotie de Bobo-Dioulasso par une route de 3 km environ, a fait l’objet d’un marché public attribué à l’entreprise ETC Sarl pour un montant de 112 millions FCFA, financé sur le déblocage 2016 du PRFP. La réalisation de la voie de désenclavement du centre, engagée par le PRFP, va se poursuivre après 2016.
Au total la contrepartie nationale a contribué pour 309 millions FCFA, à la réalisation du CFPI de Bobo-Dioulasso.

images