Monsieur le Ministre de la Jeunesse, de la Formation Professsionnelle et de l’Emploi

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement

Monsieur le Vice ministre de la Défense de la République de Chine/Taïwan

Excellence Monsieur l’Ambassadeur de la république de Chine/Taïwan

Honorables Députés à l’Assemblée Nationale

Monsieur le Sécrétaire Général du Ministère de la Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi

Monsieur le Gouverneur de la Région du Plateau Central

Monsieur le Haut Commissaire de la Province de l’Oubritenga

Monsieur le MAire de la Commune de Ziniaré

Mesdames et messieurs les maires d’Arrondissement

Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux et Centraux des Départements ministériel

Mesdames et Messieurs les Réprésentants des chambres consulaires et des organisations professionnelles

Honorables invités

Mesdames, Messieurs

Chers jeunes et apprenants du CFPRZ

C’est avec joie que j’ai répondu favorablement à l’invitation de Monsieur le Ministre de la Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi de présider la cérémonie marquant le démarrage officiel des activités de formation du Centre de Formation Professionnelle de Référence de Ziniaré (CFPR-Z).

Messieurs le Ministres,

Honorables invités

Medames et Messieurs,

Je voudrais au nom de la jeunesse du Burkina Faso, vous remercier pour nous avoir consacré un peu de votre précieux temps. Votre présence effective à nos cotés témoigne de votre engagement à mener avec nous la croisade contre le chômage et le sous emploi des jeunes.

Permettez-moi, au nom de son Excellence Blaise COMPAORE, Président du Faso, de saluer les assitants techniques Taïwanais venus pour nous accompagner dans notre quête de techniques appropriées pour former des ressources humaines qualifiées à même de "Construire, ensemble un Burkina émergent".

Messieurs les Ministres,

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

 Au regard de nos besoins et stratégies de développement, la formation professionnelle qualifiante est un moyen indispensable de qualiication et de valorisation de nos ressources humaines. Nous assignons à cette formation professionnelle qualifiante les missions :

- d’améliorer l’employabilité des jeunes,

- de créer des opportunités d’emploi et d’auto emploi,

- de renforcer en nos jeunes la conviction que le présent et l’avenir leur appartient et qu’ils disposent des outils appropriés pour les maîtriser et les gérer au mieux de la société burkinabè.

La maîtrise d’une compétence technique et l’entrée dans la vie active obéissent à des critères de capacité d’adaptation, d’intégration et d’évolution assez élevés. Cela impose des méthodes de formation qui visent l’acquisition des compétences qui doit se dérouler de nos jours dans des contextes proches des réalités du milieu professionnel et avec la pleine implication de ses acteurs.

Les statistiques nous enseignent que sur cent (100) enfants inscrits au primaire, vingt cinq (25) arrivent au secondaire et un (1) au supérieur. AU regard de cette situation, la volonté du Gouvernement burkinabè de valoriser le capital humain pour en faire un véritable levier de développement se matérialise par la mise en route des activités de formation du Centre de Formation Profesionnelle de Référence de Ziniaré avec l’accompagnement technique des experts résidents Taïwanais.

Messieurs les Ministres,

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

La situation des équipements de nos structures de formation, souvent obsolètes, l’mabition d’assurer des meilleurs conditions de l’émergence de l’économie nationale à travers le développement d’un capital humain critique compétent, ont amené le Gouvernement à concevoir et à réaliser ce Centre de Formation Professionnelle de Référence, infrastructure de formation professionnelle dotée d’équipements modernes et performants.

C’est le lieu ici de rendre un vibrant hommage à la solidarité opérante de nos partenaires et amis de la Chine Taïwan qui ont soutenu le Gouvernement dans la réalisation de ce projet stratégique à travers l’appui financier, les équipements modernes et performants et l’assistance technique. Excellence Monsieur l’Ambassadeur, veuillez transmettre les déférentes gratitudes des autorités et du peuple burkinabè, particulièrement sa jeunesse, au Gouvernement et aux peuples amis de votre beau pays. A la suite de Monsieur le Gouverneur et au nom du Ministre de la Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi et de celui du Gouvernement, je souhaite la bienvenue et un agréable et fructueux séjour au Burkina Faso aux membres de la délégation des asistants techniques taïwanais.

Messieurs les Ministres,

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

Les formations initiales qui vont bientôt démarrer dans ce centre seront intensives et visent prioritairement les créneaux de techniciens insuffisamment développés actuellement au Burkia Faso.

Les jeunes pourront ainsi se former dans les spécialités organisés dan sles filières de génie électrique, mécanique auto et agricole, génie mécanique, ménuiserie bois, génie civil et restauration ; il leur sera délivré à la fin de leur formation des certificats professionnels selon le niveau de formation réçu.

Cependant, à l’issue de la formation, la question cruciale de l’insertion professionnelle se pose. Cette préoccupation trouvera plusieurs réponses adaptées.

Pour l’heure, en vue de faire la jonction entre la formation professionnelle et l’emploi, plus précisement l’auto emploi, le Ministère de la Jeunesse, de la Formation Professionnnelle et de l’Emploi, pour répondre à la problématique de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, a dores et déjà mis en place un dispositif composé de service d’emploi et de Fonds.

Le Centre de Formation Professionnelle de Référence de Ziniaré (CFPR-Z) va développer des actions en relation avec ce dispositif pour informer et accompagner les sortants pour leur insertion socioprofessionnelle.

Messieurs les Ministres,

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

C’est le lieu pour moi de lancer un appel aux jeunes pour faire du centre leur outil d’acquisition de compétences professionnelles pour accroitre leur employabilité.

Je lance aussi un appel aux partenaires techniques et financiers afin qu’ils nous accompagnent pour faire de ce centre un pôle d’intégration sous régionale de la jeunesse par la formation professionnelle.

Sur ce, au nom de Monsieur le Ministre de la Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi et de celui du Gouvernement, je déclare ce jour 10 novembre 2011, officiellement démarré la formation dans le Centre de Formation Professionnelle de Référence de Ziniaré (CFPR-Z)

Je vous remercie pour votre aimabale attention !

 

images